Ni Web ni master

David SNUG

Fraîchement débarqué des années 1980, un gamin découvre comment internet et les nouvelles technologies ont envahi nos vies et modifié notre rapport au monde. Avec candeur, et un bon sens implacable, il pointe les dysfonctionnements de nos sociétés hyperconnectées incarnées par son alter ego adulte, David Snug lui-même. De la dépendance aux smartphones à l’emprise des réseaux sociaux, de Google à Amazon, de l’ubérisation de l’économie de service aux sites de rencontre, rien n’échappe à son regard impertinent et décalé.

Après Dépôt de bilan de compétences, David Snug nous livre un manuel d’autodéfense numérique mêlant humour et satire sociale.

Postface de Cédric Biagini, fondateur et animateur des éditions L’échappée et auteur de L’Emprise numérique (L’échappée, 2012).

15,00

ISBN :

9791092457513

Format :

17 x 24 cm

Nombre de pages :

96 p.

Date parution :

NOUVEAUTÉ

« Deux ans après nous avoir proposé une critique décalée, mais pleine de justesse, du monde du travail dans Dépôt de bilan de compétences, David Snug retrouve les éditions Nada pour un nouvel opus tout aussi incontournable. Sans se départir de son humour, l’auteur porte un regard sans concession sur l’emprise tentaculaire du numérique sur nos vies, parfois pour le meilleur, mais aussi souvent pour le pire. A l’arrivée, cette analyse, vertigineuse, nous pousse à l’introspection et à une réflexion sur l’avenir vers lequel cela nous mène. »
Olivier Maltret – Canal BD Magazine

« Avec Ni web ni master, David Snug signe un livre précieux, nostalgique et totalement à charge contre nos écrans. À aller chercher dans votre librairie bd avant qu’elle ne soit remplacée par un restau végane conseillé par Tripadvisor où vous pourrez emmener votre matche Tinder. »
L’Imprimerie nocturne

« En plus d‘apprendre plein de choses, d’être très documenté, ce livre est aussi un condensé d’humour absurde doublé d’une satire sociale comme on l’aime chez David Snug. Une lecture encore une fois indispensable. »
Benoit Richard – Benzine

« Retour dans le futur ! David Snug imagine que celui qu’il était en 1989, à 14 ans, débarque dans notre monde et assiste à notre dépendance au numérique : Amazon, Tinder, Uber eats, Twitter, Facebook, Instagram, Doctossimo, TripAdvisor, Deezer… Une BD technocritique caustique publiée par Nada éditions. »
Nico – Libertalia

« Quand David Snug fait l’histoire d’internet, ça cogne fort et ça fait mal par où ça passe. Mais c’est tellement juste que personne ne sait si on doit en rire ou en pleurer. »
Matthieu – Fnac Montparnasse

 

Ni Web ni master_Dossier de presse

Vous aimerez peut-être aussi…