NAD_Juifs-sans-argent

JUIFS SANS ARGENT

Michael GOLD

Lower East Side, Manhattan, 1900. L'envers du rêve américain. Dans les taudis, les immigrés juifs, irlandais, italiens s'entassent et se tuent à la tâche. Dans la rue, les gamins grandissent entre prostituées, gangsters, vendeurs ambulants et travailleurs exploités. Parmi eux, le jeune Mike fait ses premières expériences de la vie.

« Effervescence, crasse, bagarres, chaos ! La rumeur de ma rue montait comme le grondement d’une fête foraine, comme l’onde de choc d’une catastrophe. Ce bruit résonnait constamment à mes oreilles. Même dans mon sommeil, je l’entendais ; je l’entends encore aujourd’hui. »

Michael Gold, fils d'immigrés juifs d'Europe de l'Est, chef de file de la littérature prolétarienne américaine et militant communiste, nous plonge, avec ce roman, dans le quotidien d'un quartier populaire de New York.

20,00

Dimensions 13 x 19.5 cm
ISBN :

9791092457254

Traduction :

Romain Guillou

« Des punaises de lit aux patrons, une même répulsion. »
Émilien Bernard – Le Canard enchaîné

« Celui qui fut un temps considéré comme le Gorki américain n’aura été finalement l’auteur que d’un seul livre, Juifs sans argent – et ce n’est pas rien. »
En attendant Nadeau – Sonia Combe

« Une tragédie de béton dans le l’East Side des années 30, au cœur du quartier juif où l’indigence, la prostitution et la misère font trembler le jeune Mike Gold d’injustice… Mais la magie et l’effervescence de l’enfance sont là, et c’est la grande force de ce livre : faire naitre l’espoir dans les fissures des trottoirs. On passe par toutes les émotions, c’est magistral ! »
Mathilde Guiraud – Librairie Delamain.

« Michael Gold, fils d’immigrés juifs d’Europe de l’Est, chef de file de la littérature prolétarienne américaine et militant communiste nous fait vivre, le temps de ce captivant roman, à l’époque de sa jeunesse et, avec son talent inouï, nous fait si bien partager son contexte historique. »
Librairie Tropisme – www.onlalu.com

« Il y a Eugène Sue et ses Mystères de Paris, Jack London Dans les bas-fonds de Londres et Michael Gold pour New York. Les indigents, les putes, les escrocs, les gamins, les travailleurs ; démiurges de la littérature et des temps. »
Elodie Murzi – Gibert Barbés